Tonnes de déchets produits depuis 0:0:00:00

Ce compteur affiche la production de déchets au Québec depuis le début de votre visite sur le site.

La production annuelle de déchets est d’environ 13 millions de tonnes par années.

La récupération

Qualité de la récupération

Du bac au centre de tri

Object(eZContentObjectAttribute)

Beaucoup de « matières orphelines » se retrouvent au centre de tri : plastiques non recyclables, petits électroménagers, appareils électroniques… Le traitement de ces matières a coûté pas moins de 23 millions de dollars aux centres de tri en 2012. Cet argent pourrait être épargné ou mieux investi si la population faisait plus attention à ce qui se retrouve dans les bacs de récupération et apportait à l’écocentre ou dans d’autres centres de récupération ce qui ne devrait pas se retrouver dans le bac.

Les centres de tri

93 centres actifs

Object(eZContentObjectAttribute)

La qualité du tri des matières constitue le facteur clef de la rentabilité des centres de tri. Il y a de grandes disparités au Québec dans la performance des installations de tri. À Victoriaville, c’est plus de 60 % des matières récupérées qui trouvent preneur au Québec. Au centre de tri de Montréal, ce pourcentage tombe à 36 %. Une grande quantité de matières récupérées sont acheminées vers l’exportation à cause de la piètre qualité du tri. En 2010, 70 % du plastique et des papiers mélangés ont été exportés. C’est autant de matériaux qui ne seront pas transformés sur place et qui ne contribueront pas au développement d’une industrie du recyclage rentable. 

Écocentres

38 Écocentres au Québec

Object(eZContentObjectAttribute)

Les écocentres sont des lieux où l’on dispose des résidus de rénovation ou de déchets dangereux. En réalité, ils sont beaucoup plus que cela. Si vous leur confiez votre vieux matelas, il sera dépouillé des éléments récupérables : cadre de bois, métal des ressorts, bourrure. Si, au contraire, vous vous contentez de le mettre sur le trottoir ou au bord du chemin, il risque bien de finir au dépotoir. Dans le doute, allez à l’écocentre, où on vous renseignera. Pour plus d'information, cliquez ici.

Dépôts divers

Encore un petit effort

Object(eZContentObjectAttribute)

Récupérer certaines matières résiduelles demande un effort supplémentaire. Heureusement, certains commerces et certains organismes offrent des programmes de récupération : pharmacies, quincailleries, papeteries, vendeurs d’équipement électroniques, friperies, centres d’aide… On peut les trouver en faisant quelques appels téléphoniques ou une recherche dans Internet. À noter : Recyc-Québec offre un répertoire très intéressant qui permet d’effectuer une recherche par région et par matière.

De bonnes initiatives

Moisson-Montréal

Moisson-Montréal est un bon exemple de récupération de matières résiduelles. Bon an, mal an, cet organisme distribue l’équivalent de 71 millions de dollars de denrées alimentaires qui, autrement, seraient destinées, au mieux, au compostage, sinon aux sites d’enfouissement, tout en venant en aide à plus de 140 000 personnes ! Afin de minimiser la production de déchets à l’intérieur de ses établissements, l’entreprise a mis en oeuvre une stratégie basée sur l’informatique et la réfrigération. Ses pertes sont ainsi passées de 30 % à seulement 5 %.

Renaissance

L’organisme d’insertion sociale Renaissance donne une deuxième vie aux vêtements, aux accessoires et aux petits objets. Selon son rapport annuel 2010-2011, son action a permis de soustraire de l’enfouissement 5000 tonnes de vêtements, de livres et d’articles divers.  

LES PRODUITS ÉLECTRONIQUES

Ils représentent une masse colossale et exponentielle de déchets chaque année. L’Association pour le recyclage des produits électroniques offre sur son site Internet une foule de renseignements pratiques pour nous aider à récupérer ordinateurs, téléphones et autres appareils électroniques. 

  • partner 1
  • partner 2
  • partner 3
  • partner 4
  • partner 5
  • partner 6
  • partner 8
  • partner 9